Connaissez-vous les marges sur coûts variables de vos cultures ?

La végétation s’endort lentement, mais sûrement et sur les exploitations, on prend à nouveau le temps de respirer. Certains agriculteurs se penchent sur l’année écoulée à la recherche de marges de progrès pour la prochaine campagne. Ils examinent pour cela leurs résultats technico-économiques de l’exercice précédent. Or, cela suffit-il pour prendre les bonnes décisions ?
Schéma du calcul de la marge sur coûts variables pour une exploitation agricole

· Quelle culture est la plus rentable sur mon exploitation ? Le blé d’hiver ou le maïs-grain ?
· Le dernier apport azoté a-t-il été rentable pour le blé d’hiver ?
· Quels sont mes coûts de production pour un hectare de pommes de terre ?

Pour répondre à ces questions, difficile d’éviter le calcul de la marge sur coûts variables. Or, le calcul manuel avec du papier et un crayon ou même dans Excel est laborieux.

Schéma du calcul de la marge sur coûts variables pour une exploitation agricole
Pour résumer, la marge sur coûts variables se calcule en soustrayant le chiffre d’affaire obtenu par la vente d’un produit (p. ex. blé d’hiver) aux charges opérationnelles correspondantes. Le chiffre d’affaires correspond aux produits de la vente. Les charges opérationnelles désignent principalement les consommables utilisés pour la production. Lors du calcul manuel, toutes les activités relatives à une culture et par parcelle doivent être prise en considération. C’est un processus laborieux et souvent la principale raison pour laquelle on se rabat sur l’exercice comptable de l’année précédente pour l’analyse de l’exploitation.

Calcul automatique des marges sur coûts variables avec 365FarmNet.

Pour les utilisateurs de 365FarmNet, le calcul des marges sur coûts variables est nettement simplifié. Il suffit d’enregistrer vos activités confortablement sur votre smartphone via l’application 365Crop ou sur votre PC via notre portail Internet pour disposer de presque toutes les informations essentielles. Il vous reste simplement à enregistrer vos coûts relatifs aux intrants et aux machines. Vous pouvez alors visualiser la marge sur coûts variables de toutes vos cultures par parcelle et par hectare.
Calcul de la marge sur coûts variables dans la cartographie de rendement

Alors, qu’attendez-vous ?
Gardez la maîtrise de vos charges et de vos produits en commençant par les enregistrer numériquement dès maintenant !

Prenez les bonnes décisions pour l’avenir.

La marge sur coûts variables n’est pas seulement utile pour le bilan de campagne, mais aussi et surtout pour identifier vos marges de progrès.

« Vaut-il mieux acheter du blé d’hiver ou du maïs-grain ? » – Bien sûr, une rotation de cultures équilibrée est essentielle pour préserver la fertilité du sol. Malgré tout, la marge de manœuvre est grande pour optimiser la rotation des cultures non seulement pour l’aspect agronomique, mais aussi pour l’aspect économique.

« Cela vaut-il la peine d’apporter les 20 dernières unités d’azote à mon colza ? » – Comme vous le savez, des rendements élevés n’assurent pas forcément des bénéfices élevés. Utilisez encore plus efficacement vos engrais. Vous pourriez par exemple commencer par une comparaison du niveau de production. Grâce à notre calcul de la marge sur coûts variables dans notre portail Internet, vous savez immédiatement ce qui est le plus rentable !

« Est-ce que toutes mes terres en fermage sont rentables ? » – Les fermages n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Pouvez-vous dire avec certitude que vous réalisez des bénéfices avec toutes ces parcelles ?

Arrêtez de ne vous fier qu’à votre instinct et prenez les bonnes décisions en vous basant sur des chiffres et des données concrètes. Inscrivez-vous dès maintenant gratuitement sur 365FarmNet.