Avez-vous déjà documenté vos semailles?
Faites-le directement depuis vos champs !

Le mois d’octobre touche à sa fin et dans de nombreuses régions de France le blé doit encore être semé. Dans le cas de parcelles sur lesquelles des betteraves sucrières ont été défrichées ou du maïs battu, un semis tardif du blé d’hiver est inévitable.

Mais l’ensemencement a été retardé par rapport aux autres années, notamment du fait des intempéries de début octobre. Il est donc nécessaire de cultiver les surfaces restantes dans les plus brefs délais. Faute de quoi, il y a risque de pertes de rendements potentiels.

365FarmNet - Travail du sol

Faute de temps, la documentation est souvent remise à l’hiver. Mais lorsque vous mettez enfin devant votre ordinateur pendant une période supposément plus calme, les données à votre disposition peuvent manquer de précision.

« Quand est-ce que j’ai fait le champ à côté de la cabane, déjà ? Combien de kilogrammes par hectare ça faisait ? »

La première fois, ça pouvait encore passer. Mais l’année suivante, quand vient la question de l’optimisation de la densité de semis en fonction de la date d’ensemencement, les inexactitudes de l’année précédente entraînent de sérieuses complications.

L’exactitude des données de dates d’ensemencement et de densité de semis sont essentielles à l’amélioration des rendements d’une année de récolte à l’autre. Enfin, avec l’expérience, vous comprenez par exemple qu’un ensemencement trop précoce des céréales d’hiver accroît l’incidence des maladies et entraîne donc une augmentation de l’utilisation des produits phytosanitaires. Ou bien, vous remarquez qu’une légère augmentation de la densité de semis sur vos parcelles permet de réduire l’utilisation des engrais pendant la phase de tallage. De telles informations constituent la base des améliorations et de la croissance futures de votre exploitation.

« Mais comment un agriculteur comme moi pourrait-il trouver le temps de s’occuper de sa documentation pendant la période de dissémination du blé ? »

La documentation s’effectue en 3 étapes simples :

365FarmNet - Travail du sol

Alors, qu’attendez-vous ?
Ne remettez plus vos tâches de documentation aux calendes grecques : débarrassez-vous-en sur-le-champ !
Inscrivez-vous gratuitement sur 365FarmNet !

Avec l’application 365Crop, occupez-vous de votre documentation depuis vos champs !

En tant qu’utilisateur de 365FarmNet, vous avez toujours accès à la carte de vos champs et vous pouvez documenter facilement vos activités dans l’application 365Crop en quelques clics à partir de votre smartphone ou de votre tablette.

Pour cela, il suffit que l’ensemble de vos parcelles, machines et moyens de production aient été entrés dans l’application au préalable. Les employés, les apprentis ou les membres de la famille peuvent également enregistrer eux-mêmes les tâches.

La collaboration n’en est que plus efficace.

L’application 365Crop APP est disponible sous iOS et Android

Laissez vos machines documenter à votre place : Du terminal au portail via ISO-XML.

Créez-vous des commandes sur le terminal au cours de votre travail quotidien dans les champs ?

Créez-vous des commandes sur le terminal au cours de votre travail quotidien dans les champs ?
Vous n’aurez plus jamais besoin d’enregistrer manuellement vos activités. Une fois le travail terminé, importez facilement les données requises du terminal ISOBUS de votre machine au portail 365FarmNet via une clé USB. Une fois vérifiée la proposition d’enregistrement, la documentation est terminée !

Vous en avez assez des mises à jour laborieuses de la carte de vos champs ? Allez dès maintenant sur le portail 365FarmNet et testez gratuitement le module « ISO-XML ».